Externaliser son management : pour qui ? pourquoi ?

externaliser son management

Pourquoi externaliser son management et dans quels cas ?

Commerces, start-ups, TPE, PME, ETI et Grandes Entreprises, Associations ! Quelque soit votre structure, sa taille ou encore son modèle, il existe bien des contextes, des occasions, de faire appel à une entité extérieure pour répondre à un besoin réel, immédiat,  prévu, urgent ou non.

Agissant en tant que consultant, le manager externe représente une liste non exhaustive d’avantages pour l’entreprise qui choisit cette option.

Combien d’incidents interviennent durant les congés, un arrêt maladie ou encore lors de la période de remplacement d’un manager, auraient pu être évité par la simple présence d’un ou une responsable aussi temporaire soit-il ou elle ?

Combien de conflits ont pris des ampleurs et généré des dégâts humains, mais aussi financiers lourds par manque de compétences ou par absence totale de gestion au quotidien ?

Combien de dirigeant(e)s n’ont tout simplement pas le temps de manager et négligent cet axe de développement de leur entreprise qui leur rapporterait d’importantes économies financières, mais aussi énergétiques personnelles, rentrées d’argent et nouvelles idées ?

Assurer une présence professionnelle à la hauteur des exigences du poste à tout moment de l’année est essentielle pour garantir le bon fonctionnement et la meilleure performance d’une équipe ou d’un service.

« Quand le chat n’est pas là, les souris dansent »

Origine inconnue

Et c’est pourtant bien connu ! Mais c’est aussi souvent vrai que faux . Vous rentrez de vacances, un grand nombre de choses ne sont pas faites comme vous l’aviez demandé, votre « back-up » officiel ou non vous bredouille qu’il n’a pas eu de temps pour faire ceci ou cela, et vous vous énervez du fait de son incompétence et de la charge que vous avez accumulée à peine passer la porte de votre établissement et quitté claquettes et sable chaud.

 Cette situation banale est monnaie courante, et cela produit toujours un sous-estimé sentiment d’injustice qui pousse indubitablement à la démotivation, la mauvaise ambiance, aux conflits, aux départs, et à ces nombreux impacts, humains comme financiers irréversibles. Finalement, vous ne vous êtes pas rendu compte que la charge donnée par votre absence n’était pas absorbable, même si vos consignes étaient pourtant très simples ! Préparez-vous alors à cumuler l’absence du collaborateur, les procédures RH à rallonge, et beaucoup de temps pour recruter, former, remplacer… Sans jamais pour autant vous garantir de retrouver une certaine stabilité qui vous avait donnée le contexte pour vous autoriser à prendre quelques jours.

Sinon vous engagez temporairement quelqu’un dédié à vos consignes spécifiques, quelqu’un d’expérience et d’engagé, habitué à gérer des équipes et à s’appuyer sur les compétences présentes pour gérer le quotidien, quelqu’un d’habitué à prendre des décisions que vous aurez rencontré, et même sûrement tester.

Vous l’aurez compris, choisir d’externaliser son management  et remplacer un manager absent, c’est éviter bien des problèmes et vous allez voir que vous avez vraiment beaucoup à y gagner !

 voici 10 avantages EN Réponse à « pourquoi vous devriez externaliser votre management ? »

Selon vos besoins et votre volonté d’investissement, c’est tout le temps des entretiens avec vos collaborateurs que vous allez pouvoir utiliser à d’autres fins ! Vous savez de quoi je parle… Toutes ces priorités du quotidien, ces projets avortés par manque de temps… Quoi ? Vous n’avez jamais fait le rapprochement entre votre quotidien et le lapin blanc d’Alice au pays des merveilles ? Sans compter les problèmes que vous rencontrez une fois, deux fois, trois fois et ce merveilleux « mode pompier » qui vous donne envie de vous recoucher quand le réveil sonne ! Vous risquez d’en avoir terminé ! Préférez dans ce cas, des compétences en résolutions de problèmes (aussi appelé LEAN Management, c’est plus pratique pour s’attaquer à la racine et arracher ce qui vous parasite quotidiennement). Bref, ne soyez plus un lapin blanc.

Une personne autonome dans votre panel d’équipe et qui en veut vraiment, ça vous tente ? Choisissez un indépendant, c’est son métier l’autonomie. Son parcours comme celui de vos collaborateurs est unique, ses softs skills lui sont propres autant que ses compétences et ses aptitudes. Autant d’armes supplémentaires, à votre disposition, pour livrer la guerre aux problèmes sur lesquels vous fermiez les yeux jusque-là ou que vous ne voyez peut-être même plus depuis un moment. Pour gagner en efficacité, préférez une immersion en votre présence avant de vous absenter, l’occasion pour votre bras droit de comprendre et partager votre culture du management et faciliter son intégration et son intervention.

Le triangle dramatique de Karpman vous parle ?

Dans les conflits d’équipes entre ses membres comme avec la hiérarchie, il y a toujours une source (une personne) qui alimente et entretient ce conflit. L’avantage de prendre un manager temporaire, formé à la gestion de conflit, neutre et objectif, c’est qu’il ou elle vous permettra de trouver cette source et l’isoler. Attention, cela demande du temps, il faudra donc le mesurer avant de lister la charge de votre manager éphémère.

C’est un peu comme un avion, c’est plutôt rassurant de voir un moteur sur chaque aile en parfait état au cas où l’un des deux déciderait de traverser une pelletée de mouettes et prendre feu. Les équipes c’est pareil, si vous n’arrivez pas à communiquer avec votre manager, vous le ferez avec d’autres qui n’ont aucune solution à vous apporter, mais qui tâcheront d’entretenir votre problématique. Pouvoir échanger librement, de manière confidentielle et en toute confiance avec un professionnel de l’échange comme un coach professionnel est une solution efficace pour surmonter des vides en matière de communication entre le manager et son équipe. Celui-ci, conscient des effets du triangle dramatique de Karpman, veillera ensuite à installer une nouvelle forme de dialogue adaptée à chacun et assurer le bon fonctionnement de l’équipe.

Vous ne supportez plus la lumière ? Les bruits ? Les demandes de congés et même les demandes d’augmentation de bon matin ? Il est grand temps de prendre un peu de repos, vous ne trouvez pas ? Mais si vous partez, c’est sûr que le business s’arrête ! Et bien pas là, quelqu’un tiendra la barre à votre place. Terminé les listes interminables de choses à faire en rentrant ! Beaucoup de commerçants font appel à des spécialistes du remplacement, pourquoi pas vous ? Comme disait (presque) le chanteur « the business must go on » . Après si vous êtes devenus phobique de l’avion et du soleil, c’est un autre sujet, mais parlez-en avec votre coach.

Vous vous souvenez de tous vos problèmes observés depuis que vous avez commencé ? Pas sûr, n’est ce pas ? Le cerveau humain survit par sa capacité à oublier, malheureusement c’est autant de problèmes auxquels vous finissez par vous habituer, mais qui vous prennent un peu plus d’énergie tous les jours. Vous ne vous en rendez simplement plus compte. Une personne étrangère détectera plus facilement les défauts mais aussi les jeux de pouvoir en action (que je documenterai dans un prochain article) et vous aurez le temps de faire un coup de propre dans votre quotidien y compris dans les relations. Si vous êtes habitué à travailler et à accepter des comportements toxiques, vous aurez ainsi une seconde chance et le soutien pour les changer, ne la manquez pas !

Les entretiens, les sanctions disciplinaires, les feedbacks maladroits laissent souvent des cicatrices dans les relations manager-collaborateur. Quand vous avez votre commerce, et une petite équipe, la mauvaise ambiance vient rapidement peser sur vos clients et votre directement sur votre chiffre d’affaires. Laissez cela à un autre. Profiter de l’occasion pour changer de positionnement avec votre équipe et rétablir un dialogue horizontal, vous aurez tout à y gagner. Les plus puissants leaderships observés sont rarement issus du fameux respect que l’on doit davantage à son N+1. Chacun en réalité mérite le même haut niveau de respect, si vous ne l’appliquiez pas, commencez dès demain, vous verrez que votre bonheur au travail ne s’en portera que mieux. Votre bonheur, parlons-en ! Il ne dépend pas de votre pouvoir, de votre belle carrière, votre beau bureau au 46e étage ou de tout ce que vous possédez (ça, c’est votre niveau de satisfaction !). Bien au contraire, ce mécanisme humain, ne repose que sur une seule chose : votre aptitude à entretenir de bonnes relations avec les autres. Si vous ne me croyez pas, je vous invite à regarder les résultats d’une étude sur pas moins de 724 personnes durant 75 ans, de l’université d’Harvard, présentés par le professeur Robert Waldinger lors d’une conférence TED sur le sujet.

Et sinon ? Vous commencez quant à soigner vos relations de travail y compris avec ce collant collègue toujours à faire le pied de grue à la machine à café ?

Vous n’aurez jamais à dire «Une entreprise c’est comme une montgolfière … Pour quelle monte, il faut savoir lâcher du lest » pour « arrêter les frais ». Vous n’êtes pas satisfait des services de votre manager temporaire ? Quittez-le ! Vous en avez le droit, c’est spécifié dans le contrat. Vous pouvez également échanger avec lui sur ce qui ne va pas, après tout lui aussi a le droit de s’améliorer non ? Vous n’avez pas envie et pas le temps et vous préférez regarder vos ongles poussés ? Ce n’est pas un problème (ou presque), mais si c’est une habitude pour vous, vous avez sûrement un tas de problèmes cachés sous le tapis dans lequel vous ne tarderez pas à vous prendre les pieds !

Ah ce bon vieux Frank… Fran…çois ? Quel est son nom déjà ? Mais si ! Votre meilleur allié pendant sa période d’essai qui, une fois révolue, s’est mis en arrêt maladie durant 2 ans ( et oui 2 ans déjà ! ) et qui reporte une charge de travail sur une équipe fatiguée pourtant intelligemment dimensionnée au départ … Vous êtes même obligé de maintenir son salaire ? De quoi faire rager le plus doux ou la plus douce des entrepreneurs. Oubliez l’effet domino des fatigues et des charges de travail supportées jusqu’à ce que mort s’en suive par les personnes présentes, votre indépendant est là ! Il n’est pas payé sinon, et il croyez-moi il a besoin de manger !

No comment, c’est la base du consulting.

Un service temporaire, dans un cadre précis et justifié, encadré dans un contrat de prestation de service, modulable selon le besoin.

Pas encore convaincu ? Simulez le salaire de votre futur manager en CDI (pour référence, un manager coûte en moyenne 75-85k€ annuel avec les charges à une entreprise) ici

Regardez le salaire annuel net, vous serez surpris de voir combien votre manager externalisé vous coûte beaucoup, beaucoup, beaucoup moins cher encore, la contrainte du CDI en moins !

Vous connaissez à présent tous les avantages du management externalisé, vous savez comment prendre des vacances en tant que dirigeant et même comment remplacer un manager absent.

Et dire que le management externalisé n’existait pas avant !

Quoi vous ne prenez pas l’habitude de remplacer vos managers absents ???

 

Guillaume LAPREVOTTE
Guillaume LAPREVOTTE

Cet article vous a plu ? Restons connectés, suivez ma page LinkedIn pour recevoir la suite.
Je m’appelle Guillaume Laprevotte, j’accompagne avec passion, tous les entrepreneurs dans le développement de leur business.